Atlas Trucks review

atlas-trucks-review-avis-test-freeride-le-boulon-longboard-b

Quand Atlas a présenté ses trucks, ils ont été remarqué direct. Trucks costauds, combos de couleurs sur mesures, pivot sphérique, axe ajusté, embase forgée…La marque incorpore des caractéristiques dignes de certains modèles de précision et une identité freeride marquée qui attise les curiosités. Comme d’habitude, j’enquête, je ride avec et je vous dis tout dans la review.

When Atlas announced their trucks, they instantly buzzed. Strong, custom colorways, ball pivot, precise axles, forged baseplate…Atlas has got all the specs to be a strong contender in the freeride trucks game. As always, I ride with them for a while and I tell you what I think in this review.

atlas-trucks-freeride-review

Photo : Seb Tournissac

Attrape ton tool et ta board favorite et n’oublie pas les vis, on passe au montage. Si j’en parle c’est parce qu’il y a un truc cool et un truc moyen. Le truc moyen c’est qu’il est un peu compliqué d’attraper les boulons avec le tool quand tu choisi le perçage le plus proche de l’embase. La clé touche l’embase et t’es obligé de l’incliner un peu et de tâtonner pour bien serrer. Rien de dramatique, mais c’est pas très pratique. Le truc cool c’est justement qu’il y a 8 trous sur l’embase. En choisissant ton perçage, tu règles ton empattement au micron prêt et ça donne plus de polyvalence à ton longboard suivant ce que tu souhaite faire avec.

Grab your tool and your favorite deck, and don’t forget the screws, we’re setting them up. I have to mention this because there’s one cool part, and one that can be viewed as a small flaw. The meh part? It’s getting quite hard to secure the nut with a T tool when you chose the holes that are close to the plate. It’s nothing impossible, but not very easy because the tool touches the plate. When you’re done, here’s the cool thing: there are 8 mounting holes on the plate. You can come and chose your wheelbase very precisely, even if it’s not an option on your board. Custom is always good if you ask me!

48-degree-baseplate-embase-freeride-trucks-atlas-avis-test

Bon, on va rouler maintenant ! A vitesse de poussée, les trucks Atlas sont très directs et très vivants. Tu veux carver ou danser avec ? T’as tout le répondant qu’il te faut sous les pieds ! Le truck est vif comme un chien de prairie, à l’affût du prochain virage dans lequel il va pouvoir vous plonger. Les Atlas sont vraiment tout indiqués si vous souhaitez un truck qui sait tourner en un clin d’œil. Cela est dû au pivot sphérique, la boule qui fait l’interface avec l’embase, qui donne une super réactivité à l’ensemble. Additionné au hanger construit avec du rake, cela procure d’excellentes sensations de carving qui annoncent du bon pour la suite.

Ok let’s roll now! At push speed, the Atlas trucks looks like they could turn on a dime. You want to do carving and dancing? They have got everything you need in stock. The trucks are lively as prairie dogs, lying in wait for the next turn they could dive into. You will love the Atlas if you want a truck that reads your mind and turns the exact moment you think about it. Say thank-you to the ball pivot and the raked hanger that both give you an excellent carving feel.

atlas-truck-ball-pivot-bushing-seat

Je pars pour une petite session freeride et je me marre direct. Avec la config d’origine, les Atlas ont un côté surf vraiment drôle qui fait que le moindre carve appuyé part en glisse. Les trucks répondent à toutes mes sollicitations et permettent même de pomper un peu pour relancer ! L’embase à 48 degrés est un excellent compromis et permet de garder toutes les qualités en courbe avec une petite touche de stabilité supplémentaire bienvenue par rapport à une embase 50°.

For my first freeride session with the Atlas, I instantly had fun. With the stock bushings, the Atlas has got this lovely surf feeling that makes every hard carve becomes a drift. The trucks answer every input and even allow you to pump a bit. The 48 degrees baseplate is perfectly in the middle between keeping it turny and staying a bit more stable than the classic 50°.

atlas-trucks-positive-vs-negative-rake

Pour être honnête avec vous, j’ai bien aimé les bushings d’origines des Atlas, mais j’ai décidé de les changer quand j’ai attaqué le pentu. Ou plus exactement, j’ai laissé ceux côté route pour le côté sautillant très sympa dans les changements d’appuis et j’ai changé les bushings côté planche pour me constituer une base stable. L’uréthane qu’Atlas utilise sur ses barrels blancs s’exprime très bien sous les planches destinées au freeride modéré parce qu’il a beaucoup de rebond et un duro de 89a. Mais pour aller plus vite, je préfère moins de rebond et plus de fermeté. Il faut le noter, la forme à étage du Venom Eliminator que j’ai monté à l’arrière s’adapte parfaitement au bushing seat. Ce bushing seat est assez bien conçu, ouvert sur les côtés pour ne pas limiter l’inclinaison, mais il enserre tout de même bien la gomme. Il est légèrement plus profond que sur les Caliber.

To be honest, I had a good feeling with the stock bushings, but decided to change two of them after I went to some faster spots. I kept the two stock bushings roadside because I liked their bouncy and lively feel and swapped the two boardside bushings for something with less rebound. The urethane used by Atlas for their bushing is perfect for mildly fast freeride because it has a lot of rebound and has a quite low 89a durometer. To go faster, I had rather chose something a bit harder. The good news is that you can mount virtually any shape of bushings and get a perfect fit. The step of the Venom Eliminator I ride now match the seat like it’s the last piece of a puzzle! By the way, the bushing seat is pretty open on the side to allow lean but is a bit deeper than on Calibers.

Atlas-fit-Elim-a (1)

Avec tout ça, je n’ai pas encore parlé de l’un des gros points fort du Atlas truck : sa précision ! Dans l’ensemble, la construction est d’un excellent niveau pour un truck moulé. Par exemple, Atlas a utilisé un système assez original pour les axes de roues : la tige mesure 10mm à l’intérieur du hanger et elle est usinée à 8mm là où elle est à l’air libre pour pouvoir monter les roulements sans jeu sur l’axe. Cette spécificité favorise à la fois la solidité et la précision et permet en plus de se passer d’un speed ring grâce à l’épaisseur laissée contre la face du hanger. Le reste du truck est à l’avenant. Lorsqu’on l’examine, la boule du pivot est bien grosse et parfaitement lissée pour une rotation homogène. D’ailleurs, grâce à ce pivot sphérique, la possibilité de retourner le hanger pour gagner en stabilité prends tout son sens : plus besoin de compenser avec des bushings plus hauts au risque de changer la géométrie. Enfin, on a une caractéristique assez classique maintenant mais toujours bonne à prendre, l’œil du hanger est élargi pour ne pas rentrer en contact avec le kingpin lors de l’inclinaison.

One of the most noticeable qualities of the Atlas is its precision. Amongst other cast trucks, the overall design and construction level of the Atlas is excellent. For example, they had a pretty neat idea to strengthen and add precision to wheel axles. They use a 10mm core axle in the hanger that is machined to 8mm. It works really well killing any play with the bearing. Plus, with the small exposed part of 10mm axle against the faced hanger, you even got a built-in speed ring that is so handy when swapping wheels! The other parts of the trucks are designed with the same attention to detail. The ball pivot is pretty big and smoothly polished, giving you the perfect turnability. That ball pivot is also what allows you to flip your hanger when you want that extra negative rake stability without messing up with your geometry or bushings height. Finally, we got a widened hanger hole that will never hit your kingpin even at full lean. Good to see this becoming a standard, and good to see it on the Atlas from the very start.

atlas-axe-axle-10mm-core-precision-speed-ring-hanger-facing

Le kingpin ne souffre lui non plus d’aucun jeu. Sa forme très légèrement conique, avec la partie la plus large dans l’embase, l’empêche totalement de bouger ou de tomber. Evidement, vous pouvez toujours le sortir d’un petit coup de marteau si l’envie vous prends de le changer. Par ailleurs, vous devrez le sortir si vous souhaitez utiliser un autre petit plus du Atlas : la possibilité de dévisser le pivot cup avec un axe de truck. Ceux qui comme moi ont déjà galéré à sortir un pivot cup d’une embase non trouée le savent, c’est méga relou. Donc, vous pourrez utiliser ce pas de vis près formé dans le plastique et gagner du temps. Pour finir, l’embase des Atlas est décrite comme forgée. Ce n’est pas forgé à froid comme sur les Sabre, mais d’abord moulé, puis forgé. C’est censé être plus solide. Je n’ai pas souhaité envoyer volontairement un truck dans un trottoir pour en être sûr, donc il faudra faire confiance à la marque là dessus. Au final, avec ce sens du détail et tous ces petits plus pratiques, on a un truck vraiment bien conçu et qui vous facilite la vie. Ne manque plus qu’un pivot cup en uréthane de série et quelques rondelles de précisions et on a le truck de freeride parfait !

The kingpin in itself doesn’t suffer for any slope. It’s build in a slightly conical form with the widest part in the baseplate so it doesn’t rattle nor fall but you could easily hammer it out if you wanted to. It’s pretty much the best of both worlds if you ask me. By the way, they also included a pretty interesting feature in the pivot cup. If you ever tried removing a worn-out pivot cup without the small hole on the baseplate, you know what pain it can be. Atlas decided to draw a thread in their pivot cup. So you can unscrew it with a wheel axle and pop it out like a wine cork.
To conclude this specs part, I want to talk about the baseplate construction: it’s made stronger by forging it after the initial casting. I didn’t want to curb my trucks to check this fact so we will have to believe Atlas on this. By the way, it’s seems to be a different process than the cold forging Sabre uses and it only concerns the Atlas baseplate, not the hanger. 
With this attention to detail and state of the art design, the Atlas Trucks are very practical and shows virtually no flaws. Add a urethane pivot cup and precision washers and you obtain that almost precision trucks set for a fraction of the price that really kills it for freeride.

removing-atlas-pivot-cup-animated-gif-le-boulon

Il faut le noter, le truck est un peu plus lourd que la moyenne. Il est assez charpenté et les caractéristiques évoquées plus hauts l’alourdissent également. Selon moi, cela ne constitue pas un défaut très important. Je n’ai jamais été un traqueur de grammes et cela n’agit pas vraiment sur le ride à mon avis, mais je vous le signale tout de même par soucis d’objectivité pour la review. D’ailleurs Atlas a entendu les retours et va proposer en option un hanger allégé sans l’axe de 10mm.

I have to mention that the Atlas are slightly heavier than your average cast trucks. It’s quite bulky and their specs add some more grams in the balance. Honestly, I don’t really care about my trucks weight, especially for freeriding, but it might be worth knowing for you who reads this review. Anyway, Atlas is soon going to have a lighter hanger as one of their option.

hanger-longboard-truck-ball-pivot-boule-atlas-review

La seule vraie réserve que j’émets concernant les Atlas concerne une utilisation en pure downhill. Ils ont le tournant, ils ont la précision et ils offrent de bonnes sensations en slide, mais je trouve qu’ils manquent tout de même de la stabilité nécessaire pour se sentir parfaitement en confiance à grande vitesse. Ce n’est pas horrible, mais il y a mieux selon moi. Cela dis, Atlas va sortir prochainement des embases à 40°, ce qui pourrait être assez efficace dans ce domaine.

If I had to spot one of Atlas downside, that would concern their use in a downhill oriented setup. They have that awesome liveliness, a slide feeling that rocks but I think they lack a bit of stability to be perfectly confident at high speed. Not the worst, but if your main goal was to hit the 60mph mark on the daily I would go with another pair of trucks or wait for the 40 degrees baseplate Atlas is going to release soon.

atlas-truck-kingpin-1-20-fixed-hammer-out-sortir

Grâce à son sens du détail, Atlas a réussi à créer un truck bien pensé, précis et très agréable à rider. Des épaules solides, des petits plus bien placés et des options variees en font un concurrent très sérieux pour tous les freerideurs et pour ceux qui cherchent un truck qui sera aussi à l’aise sur le plat. Si le poids n’est pas trop un problème pour vous, vous aurez tout pour vous amuser avec un bon rapport qualité/prix. Et quand on voit des trucks bien finis comme ça, on se dit que c’est une excellente option pour carver et shredder sans se ruiner !

Thanks to their sense of details, Atlas designed a truck with a very good ride feel, useful specs and strong shoulders. They also has this precision touch that make them become really serious contenders for freeriders and those looking for a truck that can be fun to carve and play with on flat. If the weight is not a problem you’re in for one of the best quality for your bucks on the market. I really liked the feel of this trucks and from now on, they will get a place of choice in my quiver.

atlas-trucks-hanger-rake-gif-animated

Mise à jour : On m’a demandé une comparaison des Atlas avec les Paris et les Caliber. Je trouve qu’ils se rapprochent plus des Paris de par le comportement, car ils sont bien tournant et réactifs grâce au rake, mais ils partagent avec le Caliber un bushing seat assez profond qui leur permet de regagner un peu de stabilité bienvenue. Ils sont aussi bien plus épais que des Paris et même encore plus que des Caliber. Là dessus, d’ailleurs, mes Atlas semblent costauds et pas prêts de tordre. A voir dans le futur !

Edit : I’ve been asked to compare the Atlas with the Paris and Caliber trucks. In my opinion, they are close to Paris in term of ride feel, with this quick turnyness that rake gives, but they share a deep bushing seat with the Caliber, and that allows them to get a bit of stability back. Also, they are even beefier than Calibers, and therefore, than Paris. On this very point, I feel they are solid trucks and they have yet to show any sign of bending after months of use. Wait and see !

Atlas trucks review :

– Pas les plus stables en downhill
– J’aurai vraiment aimé un pivotcup en uréthane de série même si
+ Choix d’option en couleurs, poids ou angle
+ Vraiment très bons pour le carving, le dancing et le freeride
+ Excellent sens du détail et de la finition

- Not the most stable for downhill 
– I would have loved a stock urethane pivot cup
+ Options for colors, angle or weight
+ Awesome for carving, dancing or freeriding
+ Killer details and overall design

  • Victor Guillet

    Super tes review ! elle m’aide beaucoup !
    Pour toi quels trucks sont les plus stables entre les paris 43° et les Atlas 48° , et les plus « vif » ?

  • http://www.le-boulon.com/ Le-Boulon

    Tant mieux si ça aide Victor, c’est le but ; )
    Les Paris 43 sont un peu plus stables grâce à l’angle plus faible. Ils sont aussi à l’aise en descente qu’en freeride. Les Atlas en 48 sont très vifs de part l’angle plus important de l’embase et surtout à cause du pivot sphérique. Ils sont plus typés freeride.
    C’est pour monter sur quelle board ?

  • Victor Guillet

    C’est pour une comet voodoo xl ! j’ai prit les Paris du coup ils sont exelents ;)

  • Etienne Tortosa

    Salut le boulon, super review, tellement excellente que j’ai l’intention dans acheter. Mais, j’aurais besoin d’un dernier conseil: plus les 40° ou les 48° pour du DH et du fast freeride ?

  • http://www.le-boulon.com/ Le-Boulon

    Salut Etienne, je n’ai pas encore eu l’occasion d’essayer l’embase 40°, mais à l’instinct, c’est exactement ce que je te conseillerai pour ton programme. Je pense, que ça t’apportera un bonus de stabilité qui sera bienvenu. Tiens nous au courant quand tu as essayé !

    _Max

  • Etienne Tortosa

    Merci pour la réponse. Pas de problème, contez sur moi !

« »